Clone of PECT Ebrebiosfera

PECT EbreBiosfera est l'acronyme du Projet de Spécialisation Territoriale et de Compétitivité de la Réserve de Biosphère des Terres de l'Ebre, axé sur la promotion de Secteurs Leaders à potentiel endogène par l'utilisation intensive des TIC et le Transfert de Connaissances et d'Innovation.

L'EbreBiosfera PECT est un projet cofinancé à 50 % par le Fonds européen de développement régional (FEDER) de l'Union européenne, dans le cadre du programme opérationnel FEDER 2014-2020 de la Catalogne.

Les entités participant au PECT EbreBiosfera sont les suivantes :

Coordination : Consell Comarcal del Baix Ebre.
Partenaires bénéficiaires : Consorci de Polítiques Ambientals de les Terres de l'Ebre (COPATE), Universitat Rovira i Virgili (URV), Fundació Agroterritori, CENFIM, Consell Comarcal del Baix Ebre, Ajuntament d'Amposta.
Partenaires non bénéficiaires : Consell Comarcal del Montsià, Consell Comarcal de la Terra Alta y Consell Comarcal de la Ribera d'Ebre.

Logos dels organismes que participen en el PECT

Dans le graphique suivant, nous montrons les opérations du PECT EbreBiosfera menées par les partenaires bénéficiaires :

 

Esquema de les operacions que organitza el PECT

 

Au sein du PECT EbreBiosfera, les opérations suivantes sont menées par la COPATE :

Opération 2.1. Symbiose rurale

Cette opération déploie et applique un ensemble d'outils innovants visant le développement rural, la création d'emplois et la fixation de la population dans les communes rurales du périmètre de la Réserve. En ce sens, elle veut jeter les bases d'un modèle agricole basé sur la collaboration entre agriculteurs, coopératives et exploitations agricoles, en donnant de nouvelles fonctions au tissu coopératif existant en favorisant l'économie collaborative dans un secteur agricole basé sur les exploitations familiales et en favorisant le renforcement des coopérativisme agricole, facilitant, avec l'utilisation des TIC, sa transition vers le coopérativisme 2.0. et innovation.

L'opération permettra la création d'espaces de coopération au niveau individuel et collectif qui avec l'utilisation des TIC et une forte composante de R&D&I harmoniseront l'utilisation de ressources rares, créeront des synergies entre les exploitations et les différentes activités (élevage, biomasse, ... .) et dotera la filière d'une capacité d'anticipation, d'adaptation et de résilience suffisante pour résister aux tensions créées par les marchés mondiaux.

L'opération reposera sur la création d'une Banque foncière et de la Banque des services agraires visant à faciliter l'accès du secteur aux informations qui lui permettront de garantir la pérennité des exploitations et qui seront importantes pour promouvoir l'agriculture de précision sur le territoire. Ces instruments seront testés sur différentes problématiques présentes dans l'espace agricole des Terres de l'Ebre avec la collaboration du tissu coopératif territorial, des communes et entités supra-municipales et avec d'autres entités locales que les usagers pourront gérer et exploiter les plates-formes une fois le PECT terminé.

Cette opération consiste en 2 actions :

Action 2.1.1 : Réserve foncière.
Action 2.1.2 : Banque des Ressources Agraires.

Opération 2.2. Phytodérivés : Innovation et chaîne de valeur agroforestière

La biomasse forestière (et agricole) constitue une ressource énergétique renouvelable et endogène précieuse, qui réduit la dépendance énergétique externe et crée des emplois sur le même territoire. Nous avons également constaté que le manque de gestion forestière augmente la quantité et la densité de la biomasse dans les forêts, ce qui, combiné aux effets du changement climatique, augmente la probabilité d'incendies de forêt.

L'utilisation de la biomasse à des fins énergétiques permettrait de redonner une viabilité économique à la foresterie, de générer des emplois dans le secteur primaire, et permettrait de gérer une partie très importante du territoire très vulnérable à l'augmentation des risques liés aux changements climatiques.

Cette opération propose de définir une nouvelle chaîne de valeur dans le secteur agroforestier qui permet la création de nouvelles opportunités d'affaires à travers un modèle innovant de gestion des ressources endogènes et l'introduction de nouvelles technologies visant à la production de bioénergie. L'opération activera et consolidera la bioénergie en tant que secteur émergent et favorisera l'emploi au niveau local.

L'opération est facilitée, en Terres de, par la présence d'un vaste espace forestier de propriété communale et d'un tissu coopératif agricole dense qui permet la mise en place de modèles de gestion basés sur la collaboration public-privé. Cependant, la chaîne de valeur qui est proposée a un fort potentiel de réplication dans d'autres régions du pays.

Dans ce contexte, le coopérativisme forestier sera promu pour le coordonner avec un secteur d'activité émergent sur le territoire, en identifiant de nouvelles solutions technologiques, basées sur le bioraffinage, visant à obtenir de nouveaux phyto-dérivés qui apportent une valeur ajoutée et augmentent la demande de bioénergie locale. Une partie importante de l'opération se concentrera sur la région de Terra Alta, où les municipalités, le Conseil départemental et la COPATE promeuvent le secteur agroforestier depuis des années. Les actions viseront donc à définir de nouvelles stratégies de gestion du territoire et de ses ressources forestières basées sur la valorisation du rôle des coopératives dans la création d'un cluster agroforestier qui apporte des connaissances, stimule la demande, apporte des solutions logistiques et d'innovation, sensibilise au secteur et aligner tous les acteurs impliqués dans la réalisation d'objectifs communs visant la production de phyto-dérivés de qualité et de bioénergie de proximité.

Cette opération consiste en 2 actions :

Action 2.2.1 : Création d'un cluster agroforestier public-privé
Action 2.2.2 : Plan de promotion de la demande et de l'offre de biomasse agroforestière

Opération 2.3. Rural Smart Energy

La transition énergétique doit être activée dans de nombreux domaines et à différentes échelles. Mais comme tant d'autres défis environnementaux, l'action au niveau local est une priorité.

Cette opération 2.3 « Rural Smart Energy » vise à poser les bases de la transition énergétique dans le territoire des Terres de l'Ebre, territoire désigné par l'UNESCO Réserve de Biosphère pour ses atouts naturels et environnementaux et qui, à la fois, elle concentre une part très importante de la production d'électricité de la Catalogne, en termes de puissance installée.

L'objectif principal est donc de valoriser ce savoir-faire pour favoriser le changement de paradigme énergétique actuel pour un autre basé sur les énergies renouvelables de proximité et la proactivité des consommateurs et des collectivités locales.

Dans ce contexte, les administrations locales doivent devenir le principal moteur ou moteur du changement dans ses phases initiales. Pour y parvenir, l'expérience de plus de 10 ans de l'Agència de l'Energia de Terres de l'Ebre locale est disponible. Celui-ci dispose d'informations de base suffisantes pour connaître le fonctionnement de la demande publique sur le territoire et est intervenu dans la plupart des initiatives visant à l'économie et à l'efficacité énergétique dans les administrations locales. Il contient également des informations précieuses sur d'autres intrants qui seront essentiels pour surmonter les défis proposés.

Cette opération consiste en trois actions qui entraînent en même temps l'exécution d'actions différentes. Ces actions constituent des manières différentes mais complémentaires d'aborder le défi de la transition énergétique :

Action 2.3.1 : Plateforme SIG-Énergie
Action 2.3.2 : Opérateur énergétique
Action 2.3.3 : Cycle de l'énergie et de l'eau

[Logo Ebrebiosfera]